spectacles passés

saison 2007/2008

  • Journée du patrimoine humain




    L’Athénée ouvre ses portes et invite le public à rencontrer tous ceux qui ont contribué à ces 25 années - artistes, techniciens, administratifs, agents d’accueil…A cette fête, que nous organisons lors des traditionnelles Journées du patrimoine, nous avons voulu lui donner le nom de Journée du patrimoine humain de l’Athénée.
    En effet, ce sont davantage les hommes et les femmes que nous voulons célébrer, plutôt que les murs plus que centenaires de ce Monument historique cher à nos coeurs. Depuis 25 ans, les plus grands noms du théâtre et de la musique s’y sont succédé. On pourra ce jour-là les rencontrer, les réentendre, les revoir… : visites du théâtre, buvettes dans le square, animations…

    Spectateurs : venez rencontrer tous ceux qui ont contribué à ces 25 années.
    Artistes, techniciens, administratifs, agents d’accueil : avis de recherche !
    Vous avez travaillé à l’Athénée, ces 25 dernières années. Vous souhaitez participer à cette fête. Inscrivez-vous

    10h à 20h
    16 sept. 07



  • Celea/Couturier/Humair "Tryptic"


    Avec Jean-Paul Celea, François Couturier, Daniel Humair

    Amis de longue date, Daniel Humair, Jean-Paul Celea et François Couturier ont enregistré pour la première fois ensemble. Ils viennent de sortir leur premier album studio en trio Tryptic sur le label BEE JAZZ/Abeille Musique Ces trois maîtres s’abandonnent à l’improvisation et réinterprètent des œuvres classiques de Gustav Mahler, Benjamin Britten, Beethoven ou bien encore John Surman.

    Jean-Paul Celea : contrebasse
    François Couturier : piano
    Daniel Humair : percussions

    20h
    1 oct. 07

  • l'ensemble A Venti


    Avec l'ensemble A Venti

    sur instruments anciens

    programme : L'Enlèvement au Sérail (transcription pour octuor à vent) de Mozart

    Passion, fougue, générosité… rien d’étonnant à ce que le nouvel ensemble A Venti ait choisi de consacrer son premier enregistrement à l’Enlèvement au Sérail, dans sa transcription pour octuor à vent attribuée à W.A Mozart.
    Les musiciens d’A Venti, tous membres des ensembles de musique ancienne les plus prestigieux, explorent le répertoire pour harmonie depuis près de quinze ans, avec une complicité et une exigence saluées par le public et les critiques à de nombreuses reprises (diapason d’or 2002 pour la Gran Partita avec l’ensemble Philidor).
    Ce nouvel élan, empreint de maturité et de fraîcheur, d’exubérance et de simplicité, sert là une partition éblouissante où les passages les plus virtuoses côtoient des instants d’une émouvante simplicité. Est-elle de la main de Mozart comme l’atteste une lettre de lui à son père ? L’a t-il seulement supervisée ? Peu importe car les 17 séquences qui ponctuent le déroulement de cette transcription sont d’une verve et d’une invention qui nous ravissent.
    Le plaisir évident que prennent les musiciens de l’ensemble A Venti à nous offrir une œuvre où la fantaisie côtoie la profondeur mozartienne nous invite d’ores et déjà à les suivre toujours plus avant.

    20h
    8 oct. 07



  • Franz Liszt / Pascal Amoyel




    Harmonies Poétiques et Religieuses

    Élu Révélation Soliste Instrumental en 2005 aux Victoires de la Musique, Pascal Amoyel s’affirme depuis plusieurs années comme une personnalité marquante du piano français.
    Avec son troisième disque soliste consacré à Franz Liszt, il nous convie à une fabuleuse expérience !
    Dans un tempo idéal, chaque pièce nous livre ses secrets. Pas un brin d’emphase, de mièvrerie, de théâtralité déplacée : tout le génie lisztien se révèle dans la conception orchestrale du clavier.

    20h
    5 nov. 07




  • Le théâtre à l'italienne revisité




    " L'édifice nous révèle le secret du monde ", disait Louis Jouvet. Le directeur de l'une des plus belles salles à l'italienne de Paris sait que c'est le lieu qui détermine le projet artistique. Les compagnies accueillies doivent prendre conscience de ses particularités et jouer avec ses contraintes sans s'en détourner : le cadre de scène, le décor de la salle, l'acoustique. On évoquera lors de cette rencontre la rénovation de l'Athénée en 1998, la mise en valeur de ce patrimoine et de son histoire, ainsi que les choix de programmation : place au texte, aux mots, à un théâtre de voix, qui, dans l'intimité de cet écrin,est ce que les artistes partagent le mieux avec le public.

    Rencontre avec Matthias Langhoff, metteur en scène, Denis Léger, directeur technique de l'Athénée, Patrice Martinet, directeur de l'Athénée, Patrick Sourd, journaliste et Chantal Thomas, scénographe, animée par Jean Pierre Léonardini.

    Bibliothèque nationale de France | site François-Mitterrand
    Petit auditorium, Hall Est | Quai François Mauriac, Paris 13e
    18h30 à 20h30
    12 déc. 07





  • concert du Klangforum Wien




    Dans le cadre du Festival Voix Etouffées 2008

    programme :
    Roman Haubenstock-Ramati (1919-1994) : Trio à cordes
    Jozef Koffler (1896-1943) : Trio à cordes (création française)
    Erich Itor Kahn (1905-1956) : Leichte Nachtmusik
    Amaury du Closel : NaHem (création mondiale)

    avec : Klangforum Wien

    Le Festival Voix Etouffées (troisième édition à Paris - Invalides, Sénat, Athénée - du 12 au 31 janvier 2008) a pour but de faire redécouvrir la musique des nombreux compositeurs qui furent victimes du régime nazi. Leur souvenir fut souvent emporté dans la tourmente des déportations ou de l’exil, malgré la qualité parfois extraordinaire de leurs œuvres.
    Pour convaincre le grand public, il fallait faire porter ces œuvres neuves par des interprètes incontournables, au rang desquels figure le prestigieux ensemble viennois Klangforum. Ce dernier – en formation de trio à cordes donnera à l’Athénée en première audition française des œuvres étonnantes d’invention du polonais Jozef Koffler, assassiné par la Gestapo en 1943, de son élève Roman Haubenstock-Ramati, et de l’allemand Erich Itor Kahn, trop injustement méconnu.
    Une œuvre commandée au compositeur Amaury du Closel, NaHem, inspirée par une prière juive se référant à la destruction de Jérusalem et sa reconstruction par Dieu, sera créée en première mondiale.
    Au-delà du devoir de mémoire dû à ces destins souvent tragiques, c’est tout un pan de l’histoire de la musique que ce concert permettra de découvrir, grâce à la qualité intrinsèque et universelle des œuvres présentées.

    21 janv. 08

  • Forum de discussion jeunes




    " Qui sont les Nègres aujourd’hui en France ? Quel regard

    portez-vous sur l’autre en 2008 : immigration, discrimination

    et métissages culturels ? "



    Comme depuis 4 saisons, l’Athénée organise en 2007/2008 son grand Forum de discussion jeunes (500 jeunes réunis à l’Athénée pour débattre et prendre la parole sur des problématiques sociales actuelles soulevées par des pièces au programme du Théâtre).

    Nous souhaitons cette année prendre appui pour ce forum sur les deux premiers spectacles de la saison, Les Nègres de Jean Genet, écrite en partie autour du colonialisme et Topdog/Underdog de Suzan-Lori Parks, sur la communauté noire aux USA, pour interroger les jeunes lycéens d’Ile-de-France sur leur vision de la société et des problèmes d’intégration, d’immigration et de racisme.

    Invités :
    Robert Castel, sociologue, directeur d’études à l'EHESS, auteur de La discrimination négative, citoyens ou indigènes, octobre 2007, Seuil
    Pap Ndiaye, historien à l'EHESS, auteur de La Condition noire, à paraître bientôt chez Calmann-Lévy
    Dominique Sopo, président de SOS Racisme
    débat animé par Anne Quentin, journaliste

    + d'infos

    inscriptions auprès de Soizic le Lasseur : soizic.lelasseur@athenee-theatre.com ou 01 53 05 19 10
    (envoyer une demande avec une présentation du projet de classe).
    31 janv. 08







  • Concert David Garcia




    Piano : David Garcia
    Contrebasse : Jeff Pautrat
    Batterie/Cajon : Sabrina Calvo
    Percussions : Michaël Olivier

     

    A l’occasion de la sortie de l’album du pianiste David Garcia, musicOvations présente à l’Athénée le premier volet de la trilogie, BROOKLYN’S LOVERS Vol 1. Cet album pose non pas un principe mais une invitation à l’errance géographique, historique et générique.
    David Garcia ne s’interdit rien, du moment que ça sonne juste et vrai, dès lors que la musique correspond à sa part la plus intime, et qu’elle lui semble pouvoir toucher les gens ou les entraîner dans son vertige.
    Sa musique mélange les genres et nous fait courir le monde, nous offrant des couleurs multiples, tantôt héritées de l’apprentissage classique, tantôt nourries par une curiosité insatiable, des nombreuses écoutes et pratiques de musiques diverses, latines notamment – arabo-andalouses, cubaines ou argentines -, populaires ou savantes. Il pratique un jazz épris de liberté.
    Le piano solo parle au cœur, le quartet davantage peut-être à la chair toute entière, mais tous les morceaux ont la même exigence : trouver ce que les mots ne peuvent dire. Sensibles, humains, ils paraissent du coup étrangement concrets ; tous parlent aux sens, à tous les sens.

     

    2oh3o

    26 mai 08

  • Soirée Label Lontano




    Le label Lontano vous invite à retrouver ses artistes en concert pour un début d'été en musique.Danielle Laval, Valentina Igoshina, Dmitri Makhtin, Jean-Marc Phillips Varjabédian, Liat Cohen, Sylvain Blassel, Alexandre Gasparov, Christophe et Tony Raymond y interpréteront des oeuvres de Bach, Chopin, Mendelssohn, Khatchaturian ...
    2 heures de plaisir musical suivies d’une rencontre avec les artistes.

     

    réserver

     

    19h30

    16 juin 08

  • Récital de piano Véronique Bonnecaze




    Bach, Chopin, Rachmaninov


    programme
    Chaconne : Bach/Busoni
    Prélude en si mineur : Bach/Siloti
    Moments musicaux n°3 et 4 : Rachmaninov
    Etudes-tableaux op. 39 n°1, 6, 9 : Rachmaninov
    durée 45 min
    Entracte
    Ballade n°3 : Chopin
    Sonate op. 58 en si mineur : Chopin
    durée 45 min

    production : Hautefages Musiques

    Une très grande technique.
    Le son est chaud, plein et coloré, jamais forcé, jamais heurté.
    L'interprétation est aristocratique et poétique, mais suffisamment forte, pour faire passer des grands moments de musique. En général on retrouve ce genre d'interprétation dans la grande tradition romantique chez les interprètes du passé comme Josef Lhevinne. Peu de pianistes aujourd'hui, ont cette sorte d'intelligence et de goût. Mademoiselle Bonnecaze l'a.
    Harold C. Schonberg

    Véronique Bonnecaze impressionne par la franchise de son jeu. Aucune afféterie, aucun maniérisme ne vient s'interposer entre la musique et l'auditeur. Non, autant que faire se peut étant donné leur difficulté, Véronique Bonnecaze prend les Etudes de Chopin au pied de la lettre et elle fait de la musique ! Dans son jeu sévère et qui rappelle celui de Wilhelm Backhaus, elle déploie une énergie alliée à une hauteur de vue impressionnantes, s'oubliant pour faire entendre la musique et rien qu'elle.
    Alain Lompech

    réserver

    20h

     

    23 juin 08