spectacles passés

saison 2009/2010

  • Claire-Marie Le Guay, pianiste en résidence




  • Mirabassi-Renzi-Parker Out of Track





    Un peu plus d'un an après la sortie de leur premier album Terra furiosa, largement accueilli par la presse et le public en France et à l'étranger, et une tournée d'une cinquantaine de dates un peu partout dans le monde, Giovanni Mirabassi, Gianluca Renzi et Leon Parker reviennent avec un nouveau CD. Avec Out of Track ils expérimentent plus avant l'alchimie musicale née de leur première rencontre, et créée autour du jeu inimitable du pianiste.
    Un trio qui met en musique le plaisir et la magie de jouer.

    20h
    16 juin 09

  • Récital Miaskovsky & Beethoven - Lydia Jardon, piano




    Récital Lydia Jardon


    Beethoven
    Sonates n°23 opus 57 (Appassionata) et n°31 opus 110
    Miaskovsky Sonates n°2 opus 13 et n°4 opus 27


    Passion et distance face au texte, fougue et contrôle dans l'expression. Telle est l'alchimie paradoxale qui distingue le jeu virtuose de Lydia Jardon.


    La pianiste propose à son habitude un programme des plus denses : sa personnalité éruptive trouvera matière idéale au corps-à-corps pianistique qu'elle aime instaurer en récital. A l'affiche, Beethoven, et Miaskovsky. Du premier, Lydia Jardon interprétera les Sonates opus 57 (Appassionata) et opus 110, monuments du répertoire pianistique.
    Elles seront mises en regard des Sonates n°2 et n°4 de Nikolaï Miaskovsky : une musique puissamment expressive, dont la virtuosité diabolique est au service d'un dramatisme et d'une construction imparables ; ces pages envouteront les amateurs de piano romantique et post-romantique.

    Lydia Jardon vient d'enregistrer les Sonates n°2, 3 et 4 de Miaskovsky. Elle est la fondatrice et directrice de la maison de disque Ar Ré-Sé, dont la politique est d'exhumer des œuvres peu connues. Ar Ré-Sé publiera en janvier 2010 en première mondiale les Quatuors n°1, 5 et 13 de Miaskovsky, dont les partitions sont venues spécialement de Russie grâce à l'amical concours de Chant du Monde.


    copyright photo : Alexandra de Léal



    20h
    28 sept. 09

  • Saison Blüthner : Concert inaugural




    La Saison Blüthner est le fruit de la rencontre entre la pianiste d'origine brésilienne Juliana Steinbach, les Pianos Blüthner et la Fondation Alfred Reinhold de Leipzig.

    Distinguée par la critique pour son charisme et l'intelligence de ses interprétations, la pianiste bénéficie d'une « carte blanche » pour la programmation de la Saison Blüthner.

    Pour le concert inaugural à l'Athénée Théâtre Louis-Jouvet, elle se produira en duo avec la prodigieuse violoniste japonaise Sayaka Shoji. Propulsée sur les plus grandes scènes internationales en remportant à 16 ans le prestigieux concours Paganini en 1999, la jeune artiste s'est vu confier le Stradivarius « Joachim » par la Nippon Music Foundation et a déjà enregistré cinq albums pour le label Deutsche Grammophon.

    Les deux musiciennes interprèteront trois sonates de Mozart, Schumann et Beethoven (Kreutzer).

    http://www.saisonbluthner.fr/
    http://www.sayaka-shoji.com/
    http://www.julianasteinbach.com/



    20h
    2 oct. 09


  • Festival Cristal Classic




    Lancement du Label Cristal Records Classic

    Lors de cette soirée inaugurale, le Festival Cristal Classic présente les artistes de ce nouveau label :
    - Le pianiste Didier Castell-Jacomin interprétera des Marzukas et Polonaises de Frédéric Chopin, extraites de son nouvel album Polonia.
    - Le Trio Fanal, composé de la chanteuse Françoise Atlan, du percussionniste Pascal Ducourtioux et du joueur de Oud Fayssal El Mazouar, proposera une découverte des textes du Roi Alphonse le Sage (XIIIème siècle), sur des rythmes et mélodies de la Méditerranée, extraits de leur dernier album Cantigas y otras canciones.
    - Enfin, le trompettiste Clément Saunier déclinera ses multiples talents en s’entourant de différents accompagnements (piano, quintette à cordes et Brass Band), avec des œuvres de Sparke, Marcello, Bach, extraites de son nouvel album éponyme Clément Saunier

    Cette soirée « évènement », servie par des musiciens de talent, sera présentée par Eve Ruggieri.

    www.cristalrecordsclassic.com

     



    20h
    12 oct. 09


  • Récital de piano Racha Arodaky




    Programme du récital : Œuvres de Haendel, Scarlatti, Rameau.

    Racha Arodaky commence le piano à l’âge de 8 ans. En 1992, elle est lauréate de la Fondation Yehudi Menuhin et, un an plus tard, elle se perfectionne auprès de Murray Perahia qui dira d’elle : Elle possède une musicalité très naturelle, sensible et capable de nombreuses couleurs, sa technique est excellente.
    Elle enregistre trois disques consacrés à Mendelssohn, Scriabine et Scarlatti qui ont tous reçu un accueil élogieux de la critique : Racée, nerveuse, sombre de traits, svelte de ligne, avec dans l'œil et la silhouette quelque chose qui semble prêt à la détente, à mordre peut-être. André Tubeuf
    Pour son 4e disque qui sort en octobre 2009, elle choisit de créer son propre label Air Note et d’enregistrer une sélection de Suites de Haendel. 

    Informations et extraits : http://www.rachaarodaky.fr/
    www.youtube.com/RachaArodaky

    Production : Les Pianissimes/ArtOvations



    20h
    16 nov. 09


  • Les Règles du savoir-vivre dans la société moderne


    texte Jean-Luc Lagarce
    mise en scène François Berreur
    avec Mireille Herbstmeyer
    collaboration chorégraphique Odile Duboc
    costumes Patrice Cauchetier
    lumières Joël Hourbeigt
    assistant lumières Bernard Guyollot
    son Pierre Theuriet

    production déléguée : Cie Les Intempestifs
    coproduction : Nouveau Théâtre-Centre dramatique national de Besançon et de Franche-Comté, Centre chorégraphique national de Franche-Comté à Belfort-Sochaux, Théâtre Granit à Belfort
    coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet
    La Cie Les Intempestifs est une association subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication/DRAC Franche-Comté, la Région de Franche-Comté, le Département du Doubs et la Ville de Besançon.

    du 3 déc. 09 au 12 déc. 09


  • Saison Blüthner : Récital de Piano - Juliana Steinbach




    La Saison Blüthner est le fruit de la rencontre entre la pianiste d'origine brésilienne Juliana Steinbach, les Pianos Blüthner et la Fondation Alfred Reinhold de Leipzig.

    Distinguée par la critique pour son charisme et l'intelligence de ses interprétations, la pianiste bénéficie d'une « carte blanche » pour la programmation de la Saison Blüthner. Pour le deuxième concert à l'Athénée Théâtre Louis-Jouvet, elle se produira en récital. Elle interprétera trois sonates majeures du répertoire pianistique : 
    Beethoven Sonate en ut majeur op. 53 Waldstein
    Bartok Sonate SZ. 80 
    Schubert/Liszt Der Doppelgänger
    Liszt Sonate en si mineur

    http://www.saisonbluthner.fr/
    http://www.julianasteinbach.com/

    20h
    14 déc. 09





  • Récital Nicolas Stavy, piano




    "Ce concert, à l’occasion de la parution de mon disque Brahms chez Hortus, me permet de mettre en regard le jeune Brahms, Schumann -son ainé qui fut tellement important dans sa construction artistique- et Liszt, dans une œuvre contemporaine et d’un univers sonore proche des Ballades de Brahms. Je résiste volontairement à Chopin qui nous emmènerait dans un monde trop éloigné.
    J’aurai le plaisir de retrouver le piano de concert Steingraeber, utilisé pour l’enregistrement, dont la richesse et la profondeur le rendent tellement approprié à ce répertoire."
    Nicolas Stavy

    Programme
    Œuvres de Brahms, Liszt et  Schumann

    http://www.nicolasstavy.com/
    http://www.editionshortus.com/



    20h
    15 mars 10

  • Saison Blüthner : Duo de Piano




    Saison Blüthner : Jonas Vitaud et Juliana Steinbach, piano

    La Saison Blüthner est le fruit de la rencontre entre la pianiste d'origine brésilienne Juliana Steinbach, les Pianos Blüthner et la Fondation Alfred Reinhold de Leipzig.

    Distinguée par la critique pour son charisme et l'intelligence de ses interprétations, la pianiste bénéficie d'une « carte blanche » pour la programmation de la Saison Blüthner.

    Pour le troisième concert de la série, elle jouera en duo avec un autre lauréat du Prix Blüthner de la Fondation Alfred Reinhold, le talentueux pianiste français Jonas Vitaud, vainqueur en 2006 du concours international de musique de chambre de Lyon. Les deux musiciens présenteront un programme en hommage aux Ballets Russes fondés par Diaghilev il y a tout juste un siècle.

    Programme
    Debussy Prélude à l’Après-midi d’un Faune
    Stravinsky Feu d’artifice
    Debussy Feux d’artifice
    Stravinsky L'Oiseau de Feu 
    Ravel Ma Mère l’Oye
    Stravinsky Le Sacre du Printemps

    www.saisonbluthner.fr
    www.julianasteinbach.com



    20h
    22 mars 10

  • Récital Philippe Cassard




    En 1892, Brahms envisage de mettre un terme à ses activités de compositeur avec les vingt pièces pour piano qui constituent les op. 116 à 119. Berceuses de ma douleur ainsi qualifie-t-il les trois Intermezzi op. 117. De même l'op.118 est-il empreint de ce ton de rêverie et de mélancolie hérité du Schubert de 1828, qu'il affectionnait. Seuls la Ballade et quelques passages isolés dans les autres pièces retrouvent, à l'instar des Rhapsodies op. 79 n°2 et 119 n°4 ces puissants accents de contes fantastiques chers au jeune Brahms des années 1850.
    C'est durant cette décennie qu'il rencontre Robert Schumann : nul doute que la Fantaisie op. 17 de ce dernier, chef d'oeuvre incandescent, ait pu inspirer Brahms pour exprimer la passion la plus irrépressible comme la plus infinie tendresse ! Il en était d'ailleurs un fervent interprète.
    Schoenberg sut, ainsi que Webern (qui disait avoir écrit ses Variations op. 27 en pensant aux Intermezzi...), situer Brahms à la croisée des Anciens et des Modernes. Le lyrisme poignant et les éclats fulgurants des trois Pièces op. 11, atonales, sont à cet egard le plus bel hommage que Schoenberg devait rendre au compositeur du Requiem Allemand.

    Programme
    Brahms
    3 Intermezzi op. 117 (Andante moderato - Andante non troppo e con molta espressione - Andante con moto)
    Schumann Fantaisie op. 17 (Durchaus phantastisch und leidenschaftlich vorzutragen - Mässig, durchaus energisch - Langsam getragen)
    Brahms 6 Klavierstücke op. 118 (Intermezzo, Allegro non assai, ma molto appassionato - Intermezzo, Andante teneramente - Ballade, Allegro energico - Intermezzo, Allegretto, un poco agitato - Romanze, Andante - Intermezzo, Andante, largo e mesto)
    Webern Variations op. 27
    Brahms 4 Klavierstücke op. 119 (Intermezzo, Adagio - Intermezzo, Andantino un poco agitato - Intermezzo, Grazioso e giocoso - Rhapsodie, Allegro risoluto)

    Ce concert est lié à la sortie d’un CD Brahms chez Universal.
    Universal et B2P Management sont co-producteurs du récital.
    http://www.philippecassard.com/



    20h
    30 mars 10






  • Saison Blüthner : Musique de Chambre




    Saison Blüthner : Quatuor Kuss et Juliana Steinbach

    La Saison Blüthner est le fruit de la rencontre entre la pianiste d'origine brésilienne Juliana Steinbach, les Pianos Blüthner et la Fondation Alfred Reinhold de Leipzig.

    Distinguée par la critique pour son charisme et l'intelligence de ses interprétations, la pianiste bénéficie d'une « carte blanche » pour la programmation de la Saison Blüthner.

    Pour le concert de clôture de la série, elle se produira avec le Quatuor à cordes Kuss de Berlin qui se produit régulièrement dans les séries les plus prestigieuses - de la Philharmonie de Berlin au Carnegie Hall de New York en passant par le Concertgebouw d’Amsterdam, le Festival de Salzbourg ou le Théâtre de la Ville à Paris.

    Programme
    Beethoven 32 Variations pour piano en ut mineur WoO.80
    Beethoven Quatuor à cordes en fa majeur n°16 op. 135
    Schumann Quintette pour piano et cordes en mi bémol majeur op. 44

    www.saisonbluthner.fr
    www.julianasteinbach.com



    20h
    31 mai 10

  • Concert Ensemble Calliopée




    Debussy, Ravel, Durosoir 

    L’Ensemble Calliopée vous convie à une soirée de musique de chambre française aux combinaisons instrumentales variées.
    Au côté de deux œuvres majeures de Debussy et Ravel, et d’une œuvre originale et faunesque du jeune compositeur Thierry Pécou, ce concert propose de découvrir l’œuvre inédite et l’histoire émouvante de Lucien Durosoir. Violoniste virtuose, il traverse la guerre de 14-18 en puisant dans la pratique de la musique une force salvatrice dont découlera une œuvre lumineuse empreinte d’une riche palette de couleurs.
    Pour témoigner de cette histoire exceptionnelle, son propre fils, Luc Durosoir, s’appuiera sur la projection de lettres, de photographies, de manuscrits et d’affiches de concerts de l’époque.

    Programme
    Claude Debussy/Arnold Schoenberg
    Prélude à l’après-midi d’un faune pour flûte, hautbois, clarinette, accordéon, harpe et quintette à cordes
    Lucien Durosoir Quintette pour piano et cordes
    Thierry Pécou Nilu pour flûte, hautbois, clarinette, accordéon, harpe, piano et quintette à cordes
    Maurice Ravel Introduction et allegro pour harpe, flûte, clarinette et quatuor à cordes
    Lucien Durosoir Jouvence pour violon principal et quatuor à cordes, contrebasse, harpe, flûte et cor

    Karine Lethiec
    alto et direction artistique

    Concert à l’occasion de la sortie du disque Lucien Durosoir/Jouvence (Alpha/Harmonia Mundi)
    Soirée en partenariat avec la Banque Populaire Rives de Paris

    20h
    7 juin 10


  • Duo Ophélie Gaillard et Edna Stern




    Chopin/Schumann 

    Ce concert à l’Athénée est l’occasion pour le label Aparté de présenter deux artistes parmi les plus talentueuses interprètes de leur génération : Ophélie Gaillard et Edna Stern. Leur enregistrement paru début 2010 et distribué par Harmonia Mundi, rend un hommage original à Chopin dont on fête cette année le bicentenaire de la naissance, en proposant l’essentiel de son œuvre pour violoncelle et piano.

    Cet opus, labellisé pour l’année Chopin en France par le ministère de la Culture et de la Communication, a reçu les plus vifs éloges de la presse et a été plébiscité par le public.  
    " Intelligence d'une pensée musicale que sous-tend une maîtrise ultime du clavier. Poésie d'un archet qui regarde vers l'absolu et l'inédit. " T.H, Figaroscope, février 2010
    " Ce savoureux alliage de timbres sert alors de catalyse à une interprétation sensible et mystérieuse, qui n'estompe pas pour autant les tensions et les cambrures ponctuant cette partition crépusculaire. " Jérôme Bastianelli, Diapason, avril 2010

    Programme
    Schumann
    Fantasiestücke op. 73
    Chopin Nocturne op. 37 n°2, Nocturne op. 72 (transcris pour violoncelle et piano), Introduction et Polonaise brillante op. 3
    entracte
    Chopin
    Nocturne op. 37 n°1, Sonate op. 65



    20h
    28 juin 10