spectacles passés

saison 2011/2012


  • récital "Pianissimes" Moulin / Crossley-Mercer




    La saison parisienne 2011/2012 des Pianissimes s’ouvre par un concert entièrement consacré à Franz Liszt, dont on célèbre cette année le 200e anniversaire.
    Ce concert accompagnera la sortie du premier CD d’un pianiste de 33 ans, Olivier Moulin (label AmeSon). 1er prix du CNSM de Lyon, il est aussi diplômé du Conservatoire de Salzbourg. Il joue sur les plus grandes scènes (La Roque d’Anthéron, Gaveau, Louvre…).
    Il sera accompagné par un baryton franco-irlandais de 29 ans, Edwin Crossley-Mercer, qui a étudié au Conservatoire de Clermont-Ferrand, au Centre de musique baroque de Versailles et à la Hochschule de Berlin. Il est remarqué autant pour son charisme sur les scènes d’opéra (Don Juan à Berlin, Papageno à Francfort, Gugliermo à Aix-en-Provence…) que pour son timbre et sa diction dans la mélodie. Prix de chant de l'Adami, prix de duo Rainier III de Monaco, prix Vibrarte. Diapason de septembre 2011 le classe parmi les 30 voix qui assurent la relève du chant français.

    Le concert est sans entracte et se poursuit par un cocktail ouvert à tous permettant au public d'échanger et de rencontrer les artistes de façon informelle.

    De Liszt à Hugo
    - Impromptu, S191 ; Funérailles, S173/7 ; En rêve - Nocturne, S207 ; Totentanz, "danse macabre", S525/R188
    - Trois mélodies sur des sonnets de François Pétrarque : n°47, 104 et 123
    - Trois mélodies sur des poèmes de Victor Hugo : Oh quand je dors, S282 ; S'il est un charmant gazon, S284 ; La Tombe et la Rose, S285

    production : Les Pianissimes / AmeSon
    www.lespianissimes.com



    20h
    10 oct. 11





  • Christopher Falzone - Récital piano




    Christopher Falzone commence l'étude du piano à l'âge de quatre ans, compose à six ans, et à huit ans, il interprète le Concerto de Grieg avec l'Orchestre Symphonique des Jeunes Walt Disney à Los Angeles, un concert retransmis par la télévision nationale.
    Au Curtis Institute de Philadelphie, il travaille avec Leon Fleisher et Claude Franck avant de se lancer dans un impressionnant marathon de concours internationaux. Prix Gilmore en 2004, le Prix Enesco en Roumanie en 2007 et Premier Prix au concours Martha Argerich “Les Virtuoses du Futur” en Suisse en 2009. Christopher Falzone remporte brillamment en mars 2010 le Premier Prix Blanche Selva ainsi que le Prix Dimitri Chostakovitch lors du Concours international de Piano d’Orléans. Christopher Falzone a joué sous la direction de Michael Tilson Thomas, Leonard Slatkin, et Leon Fleischer. Il se produit régulièrement aux Etats-Unis et en Europe dans les plus grandes salles et est invité comme soliste par de nombreux orchestres reconnus tels que le New Japan Philharmonic, ou l’Orchestre symphonique de Pittsburgh. Dans le cadre du concert de prestige du Concours International de Piano d’Orléans, en janvier 2011, il a assuré la création mondiale, au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris, de …Del color a la materia… de Martin Matalon, et a enregistré au Théâtre d'Orléans un disque consacré aux œuvres de Georges Enesco et à la Sonate de Yevgeniy Sharlat pour le label Sisyphe distribué par Abeille Musique. 

    programme :
    Corigliano
    , Fantasie sur un Ostinato
    Scarlatti-Christopher Falzone, Transcription et improvisation sur la Sonate K. 141 en ré mineur
    Enesco, Sonate op. 24, No° 3 en ré Majeur : Vivace con brio, Andantino et Allegro con spirito
    entracte
    Jolivet, Deuxième Sonate : Allegro, Largo et Finale
    Sharlat, Lulu-Rhapsody
    Stravinsky, Trois mouvements de Petrouchka : Danse russe, Chez Pétrouchka et La Semaine grasse

    Orléans Concours International http://www.oci-piano.com/html/
    Abeille Musique http://www.abeillemusique.com/

    20h
    14 nov. 11


  • Tristan et Yseult




    Tristan et Yseult par l’Ensemble Carpe Diem
    avec Lambert Wilson récitant et Christine Schweitzer soprano

    Dans le cadre de la sortie de son nouvel album Tristan et Yseult de Richard Wagner l’Ensemble Carpe Diem et Indésens records organisent un concert événement.
    Ramenée à ses moments les plus intenses, l’œuvre se déroule sur une heure dans une concision qui maintient en haleine et élude les interruptions habituelles des entr’actes. La transcription ne maintient que la voix chantée d’Yseult, en allemand, dans la prosodie wagnérienne d’origine. Le rôle de Tristan est pris mélodiquement en charge par l’un des instruments et son texte transmis en mélodrame, en français, par le récitant.

    Version pour une soprano, un récitant et dix instrumentistes : violon, alto, violoncelle, contrebasse, harpe, flûte, hautbois, cor, trompette et percussions.

    transcription et direction musicale : Jean-Pierre Arnaud
    adaptation du livret de Richard Wagner : Vincent Figuri

    I/Passion naissante
    Le Prélude du Premier Acte s’ouvre sur le thème du désir irrésistible, c’est la passion douloureuse, l’oppression du jour. Des effluves du philtre d’amour traversent ce fleuve de sensualité, faisant perdre les repères d’espace et de temps et basculer du jour vers la nuit.

    II/Passion libérée      
    L’opéra s’enfonce dans la nuit, refuge des amants. Le philtre a envoûté Tristan et Iseult qui quittent lentement la réalité du monde pour celle du rêve.

    III/Passion partagée
    Les amants ont atteint dans la mort "l’oubli", du Prélude du troisième Acte, jusqu’à la Mort d’Yseult.

    www.ensemblecarpediem.com

    www.indesens.fr



    16h
    11 déc. 11


  • les bonnes


    texte Jean Genet
    mise en scène Jacques Vincey
    avec Hélène Alexandridis, Marilù Marini, Myrto Procopiou
    collaboration artistique Paillette
    scénographie Pierre-André Weitz
    lumières Bertrand Killy
    musique et son Alexandre Meyer, Frédéric Minière
    assistant à la mise en scène et chant Vanasay Khamphommala
    assistante aux costumes Nathalie Bègue
    avec la participation de Vanasay Khamphommala

    production : Compagnie Sirènes | coproduction : Le Granit–scène nationale de Belfort, Scène nationale d'Albi, Théâtre du Beauvaisis, Gallia-Théâtre–scène conventionnée de Saintes, Espace Jacques-Prévert–Théâtre d'Aulnay-sous-Bois, Centre des Bords de Marne–scène publique conventionnée du Perreux-sur-Marne, La Coursive–scène nationale La Rochelle, Scène nationale d'Aubusson, Théâtre des 13 vents–CDN de Montpellier | avec le soutien de la DRAC Île-de-France–ministère de la Culture et de la Communication et l'aide à la création du conseil général du Val-de-Marne | coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet
    Jacques Vincey est artiste associé pour trois ans (2011-2013) au Théâtre du Nord-Théâtre national Lille-Tourcoing région Nord Pas-de-Calais (direction Stuart Seide), et en résidence au Centre des Bords de Marne-scène publique conventionnée du Perreux-sur-Marne.
    du 13 janv. 12 au 4 févr. 12






  • giovanni mirabassi




    solo + trio + guests

    Dix ans après le succès d'Avanti, Giovanni Mirabassi continue de brandir le flambeau de l'engagement, du militantisme, et nous rappelle son amour inconditionnel pour la chanson et la poésie, à travers son dernier opus, Adelante!, enregistré à Cuba. Il confirme ici son immense talent de pianiste dans l'exercice royal du solo.

    Pour ce concert exceptionnel à l'Athénée, Giovanni Mirabassi revisite les chants intemporels de la contestation et articule la soirée en trois temps : piano solo d'abord, puis trio, accompagné de sa flamboyante rythmique (Gianluca Renzi à la contrebasse et Lukmil Perez à la batterie). Giovanni Mirabassi convie enfin quelques amis sur la scène du théâtre afin de célébrer ce répertoire dédié à la révolution.



    20h
    2 avr. 12

  • David Kadouch - piano




    David Kadouch a été nommé "Révélation Jeune Talent" des Victoires de la Musique 2010 et "Young Artist of the Year" aux Classical Music Awards 2011. Invité par Piano aux Jacobins à Toulouse mais aussi lors de la tournée en Chine en juin 2010, David Kadouch a remporté un immense succès lors des concerts à Beijing, Shanghai et à Changchun.

    Après une formation au CNSM de Paris auprès de Jacques Rouvier, il rejoint l’Ecole Reina Sofia de Madrid, où il poursuit sa formation et se perfectionne auprès de Dmitri Bashkirov. Mais également auprès de grands maîtres tels que Murray Perahia, Maurizio Pollini, Maria-Joao Pires, Daniel Barenboim. A 13 ans, remarqué par ltzhak Perlman, il joue sous sa direction au Metropolitan Hall de New York. A 14 ans il se produit au conservatoire Tchaïkovski de Moscou, puis en 2008 au Carnegie Hall de New York, avec Itzhak Perlman dans le quintette de Schumann. Chaque saison Piano aux Jacobins inscrit un récital parisien dans sa programmation avec le concours de la Fondation BNP-Paribas.

    programme :  
    Medtner Sonata-Reminiscence en la mineur
    Debussy 2 Préludes
    Les fées sont d'exquises danseuses
    Ce qu'a vu le vent d'ouest
    Taneyev Prélude et Fugue op.29
    entracte
    Moussorgsky Les Tableaux d'une exposition



    20h
    16 avr. 12


  • tous à l'opéra !




    La Réunion des Opéras de France (ROF) et les opéras d’Europe ouvrent leurs portes gratuitement à tous les publics.
    L'Athénée participe pour la première fois à cette manifestation et vous convie à un récital de Julie Fuchs, marraine de l'événement.
    Julie Fuchs a reçu cette année la victoire de la musique classique - catégorie révélation lyrique de l'année.

    samedi 12 mai
    : répétition publique à 16h et concert gratuit à 20h I entrée libre dans la mesure des places disponibles

    avec Julie Fuchs, soprano et Julien Behr, ténor I Mathieu Lamboley, piano I ensemble Le Balcon

    Rossini
    : Le Comte Ory - Comtesse Adèle “En proie à la tristesse... Céleste providence”
    Tchaïkovski : Eugène Onéguine - Lenski “Kuda, kuda"
    Mozart : Così fan tutte - duo Ferrando/Fiordiligi “Fra gli amplessi"
    Puccini : La Bohème - Musetta "Quando m’en vo'"
    Mozart : Don Giovanni - Don Ottavio "Il mio tesoro"
    Bellini : Sonnambula - Sonnambula "Ah non credea mirarti”, “Ah non giunge"

    piano seul : Lizst, variations sur le thème de Rigoletto de Verdi

    Lehar : Le Pays du sourire - Sou-Chong "Je t'ai donné mon cœur"
    Meyerbeer : Le Pardon de Ploërmel - Dinorah "Ombre légère"
    Offenbach : Orphée aux enfers - Eurydice/Orphée "Duo du concerto"
    Bernstein : West side story - Maria/Tony "Tonight"

    en savoir plus sur Tous à l'opéra



    16h / 20h
    12 mai 12