récital de piano

Teresita Gómez, Alphonse Cemin


avec les pianistes Teresita Gómez, Alphonse Cemin

dans le cadre du Festival Colombie un cartel contemporain, et avec le soutien de l'Institut français dans le cadre de l'Année France-Colombie 2017

production : Le Balcon I coproduction : Nova et Vetera I coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet

Une occasion unique d'entendre la légendaire pianiste colombienne !

récital de piano programmé dans le cadre du week-end colombien du 6 au 8 octobre à l'Athénée
pass week-end colombien : 48€ au lieu de 78€
=> réservez ici



programme du récital à quatre mains avec la pianiste colombienne Teresita Gómez et le pianiste français Alphonse Cemin :

- Gustavo Yepes (1945-) Pre y posvariaciones sobre chaflán - piano solo Teresita Gómez
- Gabriel Fauré (1845-1924) Suite de Dolly - piano à quatre mains
- Antonio María Valencia (1902-1952) Chirimía y bambuco sotareño - piano solo Teresita Gómez
- Jorge Andrés Arbeláez (1967-) Doña Tere - Contra las piedras - piano solo Teresita Gómez
- Natalia Valencia Zuluaga (1976-) El pozo y los pájaros, 2017 - piano à quatre mains *création mondiale, commande de Nova et Vetera

entracte

- Claude Debussy (1862-1918) Deux arabesques L.66 - Nº 1 Andante con moto, Nº 2 Allegretto scherzando - piano solo Teresita Gómez
- Pierre Boulez (1925-2016) 12 Notations pour piano - piano solo Alphonse Cemin
- Arthur Lavandier (1987-) Le Livre (I), 2012 - piano solo Alphonse Cemin
- Adolfo Mejía (1905-1973) Bambuco en si menor - Danza - piano solo Teresita Gómez  
- Luis Antonio Calvo (1882-1945) Lejano azul (Intermezzo) - Malvaloca (Danza) - piano solo Teresita Gómez
- Maurice Ravel (1875-1937) Ma mère l´Oye - piano à quatre mains          


quelques mots sur le week-end colombien

Trois jours imaginés (du 6 au 8 oct) par le chef Maxime Pascal de l'ensemble Le Balcon, le producteur colombien Santiago Gardeazàbal, le vidéaste Nieto et les suspects habituels, pour mêler les énergies d’ici et de là-bas, pour passer d’un quatuor à cordes à une pièce pour percussions et guitare électrique, à la découverte des jeunes compositeurs les plus prisés de Bogota.

L’occasion de voir une version hallucinée de Garras de Oro, film-ovni de 1926, ciné-concert où l’on croise un Oncle Sam aux longues griffes dorées (soirée du samedi 7 octobre), de se déhancher sur un soupçon de cumbia (soirée du 6 octobre), et de découvrir (dimanche 8 octobre) la légendaire pianiste Teresita Gómez.          

 
dates et horaires des représentations