Athénée Théâtre Louis-Jouvet

ressources

Type de ressources
Spectacles/Concerts de la saison
Recherche
Le Bac 68
dossier de presse Caubère à l'Athénée programme de salle Le Bac 68
"Une heure cinquante de bonheur. Interprétant à différents âges à peu près les mêmes textes, Caubère fait laboratoire théâtral de son propre corps et nous montre à travers son interprétation les infinies variations du temps qui passe. Pour ceux qui retournent le voir pour le voir, encore et encore, c’est magnifique. Il offre en direct la vie qui passe…"

- Télérama -
"Avec Le Bac 68, le comédien endosse à nouveau les habits de son double, Ferdinand, continuant d’explorer son passé dans une veine poétique et drolatique."

- Libération -
"Des textes très écrits pour des récits drôles et touchants."

- Le Figaro -
"Il y a l’état civil qui donne froidement 66 ans à Philippe Caubère. Et puis il y a ce que l’on voit sur scène, ces petits sauts de cabris, ces galipettes, ces imitations hilarantes, cette gestuelle et surtout ce plaisir de jouer qui saute aux yeux et frappe au plexus comme une évidence : cet homme a beau être né en septembre 1950 à Marseille, c’est toujours un enfant. Un enfant qui, dans Le Bac 68 [...] replonge dans ses années lycées avec une jubilation contagieuse."

- Le Parisien -
"Caubère, toujours génial. La nouvelle mouture du Bac 68 ne dure qu'une heure trois quarts au lieu des trois heures accoutumées, mais on en sort comble. Et on en redemande [...] Son art tient de la sorcellerie. Et les jeunes ne résistent pas plus que leurs aînés à son pouvoir d'envoûtement. C'est lui, le génie de la lampe."

- L'Obs -
"Bac 68 : mention très bien. Ferdinand double de théâtre de l'auteur va passer son bac dans une période troublée. II cherche sa voie, porté, envahi, secoué, martyrisé par la présence tutélaire et déjantée de sa mère. Le rire jaillit. Toutes les scènes sont des bijoux de comédie."

- La Marseillaise -
"Le triomphe de l'esprit de la jeunesse. Prouvant une nouvelle fois sa puissance scénique et son génie interprétatif, Philippe Caubère [...] joue Le Bac 68, parenthèse enchantée dans l'histoire."

- La Terrasse -
© Arnold Jerocki  © Arnold Jerocki © Arnold Jerocki  © Arnold Jerocki  <br />© Arnold Jerocki
© Arnold Jerocki
 <br />© Arnold Jerocki
© Arnold Jerocki
 <br />© Arnold Jerocki
© Arnold Jerocki
 <br />© Arnold Jerocki
© Arnold Jerocki
© Michèle Laurent  © Michèle Laurent © Michèle Laurent  © Michèle Laurent © Michèle Laurent  © Michèle Laurent © Michèle Laurent  © Michèle Laurent © Michèle Laurent  © Michèle Laurent
Le Bac 68 - La Sibérie<br />
Le Bac 68 - La Sibérie
extraits du Bac 68<br />
extraits du Bac 68