Athénée Théâtre Louis-Jouvet

ressources

Type de ressources
Spectacles/Concerts de la saison
Recherche
Pierrot lunaire
dossier de presse Pierrot lunaire
"L'Athénée marie les cultures et les arts, proposant une œuvre fondamentale de la modernité musicale, le Pierrot lunaire d'Arnold Schönberg dans une version avec théâtre de marionnettes japonaises traditionnelles : le bunraku. Les traditions s'entremêlent à merveille, portées par des artistes aussi talentueux qu'impliqués."

- Olyrix -
"Avec subtilité, Takénori Némoto dirige à la fois ses musiciens, sa narratrice et les formidables manipulateurs de marionnettes. En quelque sorte il peint la musique à la façon du calligraphe du prélude d’Eisler, il sait comment saisir et faire bondir ou rebondir les charpentes musicales et l’intimité de leurs structures. Tout est à la fois, précis, net et coloré comme un pastel impressionniste. Avec ses poupées animées, ce Schönberg de rêve intérieur devient un spectacle pour grands et petits enfants. Jolie prouesse."

- Webthéâtre -
"Un vrai voyage de théâtre musical dans le temps et l’espace. Et un télescopage d’esthétiques bien dans l’esprit du cabaret berlinois expressionniste pour lequel Pierrot lunaire a été créé en 1912. [...] Faisant l’économie de la psychologie, le spectacle marie tendresse et violence, délicatesse et excès, grotesque et poétique."

- Rue du théâtre -
"Les trois fois sept mélodrames [...] se doublent d’une action japonaise réglée par Jean-Philippe Desrousseaux : marionnettes traditionnelles de théâtre bunraku sur fond de Lune immense, ensemble instrumental surélevé (Musica Nigella) dirigé par Takenori Nemoto (en kimono), interprétation musicale plus conte oriental que cabaret berlinois, mélodie parlée (Sprechmelodie) strictement schönbergienne mais assez legato de la mezzo Marie Lenormand. Une atmosphère onirique..."

- Musikzen -
"Le mélodrame allégorique se joue devant nous et par le talent des manipulateurs, par l’engagement de l’interprétation de Marie Lenormand, l’émotion circule dans la grande salle de l’Athénée".

- Toute la culture -
"Un moment d’attention délicate pour un drame musical qui « éblouit » le spectateur – écoute musicale, théâtre de bunraku, jeux d’ombres et de lumières, vie et tragédie."

- Hottello -
© Gabriele Alessandrini  © Gabriele Alessandrini © Gabriele Alessandrini  © Gabriele Alessandrini © Gabriele Alessandrini  © Gabriele Alessandrini © Gabriele Alessandrini  © Gabriele Alessandrini © Gabriele Alessandrini  © Gabriele Alessandrini
teaser Pierrot lunaire<br />© Julie Mouton pour l'Athénée
teaser Pierrot lunaire
© Julie Mouton pour l'Athénée