Athénée Théâtre Louis-Jouvet | Eurydice
grande salle • 1h10 • opéra pour soprano, piano et électronique - chanté en français
partager sur :
musique Dmitri Kourliandski
sur un poème de Nastya Rodionova
mise en scène Antoine Gindt


Orphée Dominique Mercy
Jeanne Crousaud Eurydice
piano Bianca Chillemi

collaboration à la mise en scène Elodie Brémaud
scénographie Elise Capdenat
lumières Daniel Levy
costumes Fanny Brouste
accessoires Pia de Compiègne
maquillages et coiffures Sophie Burdiat

production : T&M Nîmes/Occitanie
coproduction : Scène de Recherche ENS Paris-Saclay, Théâtre de Nîmes, Teatri
Reggio Emilia, Schwetzingen Festspiele… 
coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet
avec le soutien du Fonds de Création Lyrique

Un opéra d'enfers

Avec cet opéra pour voix seule, électronique et “piano simplifié à l’extrême”, Dmitri Kourliandski sur un poème en sept parties de Nastya Rodionova, et le metteur en scène Antoine Gindt proposent une variation contemporaine sur le mythe d’Eurydice. Un monde d’obscurité et d’hallucinations sonores, où flotte encore, incandescente, la mémoire d’Orphée… Rôle confié à un interprète de légende : Dominique Mercy, danseur emblématique de la compagnie Pina Bausch de 1974 à 2009.

Teaser
voir toutes les vidéos et photos toutes nos ressources pour ce spectacle
autour du spectacle
rencontre-débat
autour du processus de création de composition par la machine avec Antoine Gindt
jeudi 6 mai à l'issue de la représentation > entrée libre

prélude
Le musicologue François Lafon vient nous éclairer sur l'œuvre une heure avant la représentation de 19h à 19h30 en salle Christian-Bérard.
vendredi 7 mai > entrée libre

projection
Dominique Mercy danse Pina Bausch de Régis Obadia
mardi 11 mai à l'issue de la représentation