Athénée Théâtre Louis-Jouvet | I was Looking at the Ceiling and Then I saw the sky

Newsletter

Restez informés de notre actualité

Pass sanitaire

Suite aux annonces du Président de la République du lundi 12 juillet 2021, et conformément au décret n°2021-1059 du 7 août 2021 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, le pass sanitaire doit être mis en place pour tous les rassemblements de 50 personnes ou plus. Il sera donc nécessaire pour accéder à la grande salle et à la salle Christian Bérard de l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet, tout comme le port du masque constant à l'intérieur du bâtiment.

I was Looking at the Ceiling and Then I saw the sky

June Jordan, John Adams, Philippe Gérard, Marianne Pousseur, Enrico Bagnoli


grande salle • 1h15 • opéra chanté en anglais surtitré en français
partager sur :
Texte June Jordan
Musique John Adams
Direction musicale Philippe Gérard
Mise en scène Marianne Pousseur, Enrico Bagnoli


Consuelo Maria Belen Fos, Carole Moneuse
Leila Natalie Oswald
Tiffany Sonia Shéridan Jaquelin
Rickie Marie Juliette Ghazarian
Dewain Lionel Couchard
Mike Paweł Janota
David Marc Fournier
Clarinette Anna Ferrandis
Saxophone Brayan Shimizu
Guitare Camille Molinos
Guitare basse Sébastien Clerc
Piano 1 Caterina Roberti
Piano 2 Arthur Possing
Piano 3 Xavier Roesch
Percussions Germain Dauwe

Chef de chant Thierry Fiévet
Scénographie, lumières et costumes Marianne Pousseur, Enrico Bagnoli
Assistant musical Denis De Liberali
Ingénieur du son Elie Hanquart

Production : Compagnie Khroma, Conservatoire de Bruxelles
Coproduction : Théâtre National Wallonie-Bruxelles, Opéra Royal de Wallonie
Avec l'aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Loterie NationaleCoréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet

Après un tremblement de terre survenu à Los Angeles en janvier 1994 (une magnitude de 6,7 sur l’échelle de Richer - pas le Big One mais quand même...), le compositeur John Adams et sa librettiste June Jordan dressent à partir des témoignages de sept victimes une fresque de la société contemporaine. L’élément fondateur, le chaos sismique, sert de bascule pour raconter l’avant, l’après, mais aussi les interactions de classe (l’épicentre du séisme se trouvait dans une banlieue pauvre) et, surtout, l’amour. La compagnie belge Khroma, constituée autour d’Enrico Bagnoli et de Marianne Pousseur, se lance avec ferveur sur un plateau coloré et nu dans un Broadway des décombres.

voir toutes les photos toutes nos ressources pour ce spectacle
autour du spectacle
Rencontre avec Charles Arden le samedi 5 février à l’issue de la représentation
Sur les compositeurs minimalistes américains.

Bord de plateau le mercredi 9 février à l’issue de la représentation
Avec Marianne Pousseur, Enrico Bagnoli, Philippe Gérard et les interprètes.