Athénée Théâtre Louis-Jouvet | Il Nerone - L’Incoronazione di Poppea
grande salle • 2h45 avec entracte • opéra chanté en italien surtitré en français
partager sur :

présentation

Production de l’Académie de l’Opéra national de Paris créée sur le plateau de l’Athénée, Il Nerone ou Le Couronnement de Poppée, est interprété par les artistes en résidence à l’Académie. Chaque saison, cette institution accueille et forme une trentaine de jeunes professionnels de l’art lyrique venus du monde entier, chanteurs, musiciens, chefs de chant et metteur en scène.

1647 : une troupe de chanteurs vénitiens se trouve à Paris, appelée par Mazarin pour y donner l’Orfeo de Rossi. Quelques semaines après leur arrivée, l’un des chanteurs de la troupe fait savoir à son protecteur en Italie que « la préparation de l’Orfeo ayant souffert de multiples retards, la troupe va finalement présenter, à l’improviste, Il Nerone ». Ce Nerone n’était autre que… Le Couronnement de Poppée. Mais ce chef-d’œuvre - le dernier opéra de Monteverdi - est-il l’œuvre que l’on connait, cet opéra baroque le plus célèbre de nos jours ? Puissant ouvrage par son intensité dramatique, testament musical du maestro vénitien dont la plume est tournée vers le futur, ce Nerone est revisité ici par le tandem Dumestre / Françon, qui souhaite replacer les artistes de l’Académie de l’Opéra de Paris au cœur d’un projet qui renoue avec la partition vénitienne originelle.


Production de l’Académie de l’Opéra national de Paris créée sur le plateau de l’Athénée, Il Nerone ou Le Couronnement de Poppée, est interprété par les artistes en résidence à l’Académie. Chaque saison, cette institution accueille et forme une trentaine de jeunes professionnels de l’art lyrique venus du monde entier, chanteurs, musiciens, chefs de chant et metteur en scène.

1647 : une troupe de chanteurs vénitiens se trouve à Paris, appelée par Mazarin pour y donner l’Orfeo de Rossi. Quelques semaines après leur arrivée, l’un des chanteurs de la troupe fait savoir à son protecteur en Italie que « la préparation de l’Orfeo ayant souffert de multiples retards, la troupe va finalement présenter, à l’improviste, Il Nerone ». Ce Nerone n’était autre que… Le Couronnement de Poppée. Mais ce chef-d’œuvre - le dernier opéra de Monteverdi - est-il l’œuvre que l’on connait, cet opéra baroque le plus célèbre de nos jours ? Puissant ouvrage par son intensité dramatique, testament musical du maestro vénitien dont la plume est tournée vers le futur, ce Nerone est revisité ici par le tandem Dumestre / Françon, qui souhaite replacer les artistes de l’Académie de l’Opéra de Paris au cœur d’un projet qui renoue avec la partition vénitienne originelle.

distribution

Scénographie Jacques Gabel • Costumes Marie La Rocca • Lumières Jean-Pascal Pracht • Chorégraphie Caroline Marcadé • Création maquillage et coiffures Cécile Kretschmar • Collaboratrice artistique Nounée Garibian • Poppea Marine Chagnon • Nerone Fernando Escalona • Seneca Alejandro Baliñas Vieites • Octavia Lucie Peyramaure • Ottone Léopold Gilloots Laforge • Arnalta Léo Fernique • Drusilla / Fortuna Martina Russomanno • Amore / Valetto Kseniia Proshina • Nutrice / Virtu Lise Nougier • Mercurio / Famigliare di Seneca 3, Littore / Consoli / Tribuni 2 Yiorgo Ioannou • Lucano / Soldato 1 / Famigliare di Seneca 1 Léo Vermot Desroches • Soldato 2, Famigliare di Seneca 2, Liberto / Tribuni Thomas Ricart • Chef de chant Carlos Sanchis Aguirre, Ramon Theobald

Production : Académie de l’Opéra national de Paris avec les artistes en résidence à l’Académie
Coproduction : Opéra de Dijon
Coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet

Avec le soutien exceptionnel de
Aline Foriel-Destezet

Avec le soutien de
La Fondation ENGIE, mécène Fondateur de l’Académie
NATIXIS, mécène du Programme « Musiciens en résidence »
La Fondation SIGNATURE - Institut de France, mécène des artistes en résidence
Les Grands donateurs du Cercle de l’Académie
L'AROP
La FRONP
Le Cercle Carpeaux




on en parle...
Cette amorale Poppée de l’Athénée est diablement séduisante. Et ce sentiment apaisant de communion du public autour d’un spectacle générateur de jeunesse, d’énergie et d’envies, dans notre ère actuelle de la discorde et des affrontements n’est pas la moindre des vertus de cette très belle soirée. - Forum Opéra -
A découvrir absolument, car là sont les grandes voix de demain ! TTT - Télérama -
Le “Couronnement de Poppée” de Monteverdi dirigé par Vincent Dumestre voit triompher les chanteurs de l’Académie de l’Opéra de Paris. (...) Une promesse, et une Poppée assurément digne d’être couronnée. - Diapason -
Nous avons souhaité restituer un effectif proche de la création du Couronnement’ : l’Athénée ressemble probablement, en terme de jauge, aux premiers théâtres vénitiens dans lesquels ont été créées les œuvres de Monteverdi. Nous avons donc conservé les effectifs réduits de la création : une basse continue légère de 5 musiciens et seulement 2 violons, sans ajouts de partie de vents notamment. - Cadences -
une version reconstituée qui se veut la plus proche possible de ce qu'aurait pu être sa représentation dans le Paris du début de l'année 1647. - Figaroscope -