Athénée Théâtre Louis-Jouvet | Michael Spyres et Mathieu Pordoy

Michael Spyres et Mathieu Pordoy

Michael Spyres, Mathieu Pordoy


partager sur :

présentation

Que dire de Michael Spyres, sinon que partout où il passe, le bel canto se décrasse et Rossini frissonne ?

L’Américain, passé par la troupe de la Deutsche Oper Berlin puis par tout ce que le monde compte de belles maisons d’opéra (Scala, Met, Covent Garden…), est devenu au fil de la dernière décennie la référence du ténor belcantiste.

Armé d’un timbre pur, Spyres incarne par sa présence autant qu’il charme par sa voix, surprend par son talent scénique et stupéfie par ses interprétations.

Il nous propose un programme 100% Rossini avec le talentueux pianiste Mathieu Pordoy, salué par le New York Times comme « un partenaire superbe ».

Leur complicité visible, appuyée sur une redoutable aisance technique et un fort appétit de jeu, promet une soirée électrique.

Programme

1. L’âme délaissée

2. Élégie (« Adieux à la vie ») sur une seule note

3. Roméo

4. Un rien pour Piano (N11 en Ré b Maj)

5. Élégie « Au chevet d’un mourant »

6. L’ultimo Ricordo

7. L’Esule

8. Un rien pour piano (N21 en Fa # min)

9. Le Lazzarone

10. L’Invito

11. Nizza

12. Barcarole pour piano

13. L’Orgia

14. La Danza

15. Addio ai Viennesi


Que dire de Michael Spyres, sinon que partout où il passe, le bel canto se décrasse et Rossini frissonne ?

L’Américain, passé par la troupe de la Deutsche Oper Berlin puis par tout ce que le monde compte de belles maisons d’opéra (Scala, Met, Covent Garden…), est devenu au fil de la dernière décennie la référence du ténor belcantiste.

Armé d’un timbre pur, Spyres incarne par sa présence autant qu’il charme par sa voix, surprend par son talent scénique et stupéfie par ses interprétations.

Il nous propose un programme 100% Rossini avec le talentueux pianiste Mathieu Pordoy, salué par le New York Times comme « un partenaire superbe ».

Leur complicité visible, appuyée sur une redoutable aisance technique et un fort appétit de jeu, promet une soirée électrique.

Programme

1. L’âme délaissée

2. Élégie (« Adieux à la vie ») sur une seule note

3. Roméo

4. Un rien pour Piano (N11 en Ré b Maj)

5. Élégie « Au chevet d’un mourant »

6. L’ultimo Ricordo

7. L’Esule

8. Un rien pour piano (N21 en Fa # min)

9. Le Lazzarone

10. L’Invito

11. Nizza

12. Barcarole pour piano

13. L’Orgia

14. La Danza

15. Addio ai Viennesi

distribution

Ténor Michael Spyres • Piano Mathieu Pordoy

Production : Le Balcon
Coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet
Avec le soutien de la Karolina Blaberg Stiftung